Temps de lecture : 4 minutes

Article réservé aux abonnés

Après avoir licencié un salarié pour motif économique, l’employeur peut-il réembaucher un autre salarié sur le même poste ou sur un poste similaire ?


1. La réembauche d’un salarié en CDI

La réembauche d’un salarié en CDI n’est pas formellement interdite par le code du travail. Toutefois en pratique, dans certains cas, elle ne sera pas sans risque.

1.1. La priorité accordée aux salariés licenciables et licenciés

Avant d’envisager un recrutement externe, l’employeur ne doit pas oublier ses obligations en termes de reclassement interne et de priorité de réembauche.

Si un poste se libère au cours de la procédure de licenciement économique et qu’il correspond au profil du salarié dont le licenciement est envisagé, il devra lui être proposé. L’employeur manquerait à son obligation de recherche de reclassement interne s’il ne lui proposait pas. 

Dans le même sens, si un poste devient disponible après la notification de la rupture, l’employeur pourra être tenu de le proposer au salarié licencié au titre d’une éventuelle priorité de réembauche.

1.2. La possible fragilisation des licenciements intervenus

Embaucher un salarié peu de temps après avoir procédé à des licenciements économiques peut, dans certains cas, faire prendre le risque d’un contentieux ultérieur. 

Un recrutement, à une époque contemporaine du licenciement, peut révéler l’existence de postes (déjà) disponibles au moment du licenciement. 

La suite est réservée aux abonnés PASS 24 H, PASS MENSUEL, et PASS ANNUEL.
Se connecter S’abonner dès 3 €

Sur le même thème

Pour aller plus loin    
Broché
Format Kindle